Que faire en cas d’orage

Orage :

En cas d’orage, pour sa propre sécurité, le joueur peut, à tout instant,
arrêter son jeu. Le club n’est pas responsable de la fermeture du terrain
quand celui-ci n’est pas occupé par une compétition.

En cas de fortes rafales de vent : se dégager des arbres.

Les dangers de l’orage sont le foudroiement “direct”, par le haut; et le
foudroiement “indirect” par la propagation électrique dans le sol.
N’attendez pas la dernière minute pour vous protéger. Pour prévenir ces
dangers offrez le moins de “hauteur” possible par rapport à l’environnement
immédiat, et offrez le moins possible de “surface” par rapport au sol.

Eloignez-vous rapidement :
des zones dégagées, des terrains en hauteur, des arbres isolés…
de l’eau: lacs, étangs, rivières…
du métal : fil de fer, clôtures, fils électriques, dispositifs d’arrosage…
de votre chariot, de vos clubs et de votre parapluie.

Recherchez un abri et immobilisez-vous :
dans les zones les plus basses, les zones sablonneuses (y compris les
bunkers s’ils ne sont pas inondés)
dans les bois denses ou dans les abris du terrain.

 

Procédure en cas d’orage lors d’une compétition 9 ou 18 trous :

Seule une personne habilitée par le club a la compétence d’annuler une
compétition, de l’arrêter ou de l’interrompre, si les circonstances l’exigent.

Le secrétariat sonnera 3 longs coups de corne de brume
Quand le joueur entend le signal de la corne, il doit impérativement
interrompre le jeu en marquant sa balle à l’endroit où elle repose et
rentrer au club house . ( aucun abri sur le golf du BDGC n’a été prévu à cet
effet mais ne pas s’abriter sous un arbre).
Après l’orage, le secrétariat sonnera 2 coups de corne de brume pour
annoncer la reprise de la compétition, 10 minutes après les 2 coups.

Les joueurs remontent sur le terrain et on reprend les départs dans le même
ordre. Le secrétariat est habilité à modifier l’horaire des départs, à interrompre
la compétition du fait de conditions météorologiques défavorables ou
dangereuses (brouillard, gel, inondation ou orage).

L’annulation de la compétition se fera en dernier recours avec accord du
capitaine, ou du directeur ou du donateur du jour.